Ambassadeurs santé mentale mobilise des jeunes volontaires engagés dans un service civique en faveur de la santé mentale des jeunes.

Qui sont-ils ?

Les ambassadeurs en santé mentale sont des jeunes de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap), qui sont engagés dans un service civique.

Ce dispositif leur permet d’effectuer une mission en faveur de la collectivité contribuant au renforcement du lien social.

Cet engagement constitue une occasion pour eux de gagner en confiance en eux mais également d’être accompagnés dans leur projet professionnel.

Devenir Ambassadeurs

Pour devenir ambassadeur santé mentale, pas besoin de diplômes ni d’expériences préalables, une seule chose compte : la motivation !

Un entretien individuel permettra au jeune d’exprimer ses motivations, son envie de vivre une expérience au service de l’intérêt général.

La diversité des profils des ambassadeurs permet un brassage social et culturel mais également l’intégration facilitée des jeunes qui bénéficient de moins de repères et de confiance en eux.

Les ambassadeurs sont ensuite formés et accompagnés par des professionnels de santé et des pairs-aidants professionnels (personnes ayant une expérience de  la maladie psychique et formés à partager le savoir expérientiel).

Leur formation leur permet d’apprendre à reconnaître les symptômes des problèmes de santé mentale et les situations de crise, à offrir une aide initiale, à écouter et répondre de manière pertinente, à orienter vers une aide professionnelle adéquate.

Ils sont également initiés à la promotion à la santé et à l’animation en éducation pour la santé afin de développer leur posture et de favoriser une démarche participative avec les jeunes ciblés.

L’accompagnement à l’approche de pair à pair et l’écoute active font également partie des formations dispensées aux ambassadeurs.

Le service civique, un engagement citoyen

Le dispositif de Service Civique, créé par la loi du 10 mars 2010, sur le modèle de l’expérimentation menée par Unis-Cité depuis 1994, prend plusieurs formes :

  • Un engagement en Service Civique, d’une durée continue de six à douze mois, ouvert aux personnes âgées de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans pour les personnes en situation de handicap.
  • Le volontariat international en administration, le volontariat international en entreprise, le volontariat de solidarité internationale et le corps européen de solidarité (ex-service volontaire européen).

L’association Unis-Cité, partenaire d’ambassadeurs santé mentale, a pour mission d’organiser et promouvoir l’engagement des jeunes en Service Civique sur le territoire national. Leur objectif est de contribuer à l’émergence d’une société d’individus responsables, solidaires et respectueux des différences.

Le service civique, un engagement citoyen

Le dispositif de Service Civique, créé par la loi du 10 mars 2010, sur le modèle de l’expérimentation menée par Unis-Cité depuis 1994, prend plusieurs formes :

  • Un engagement en Service Civique, d’une durée continue de six à douze mois, ouvert aux personnes âgées de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans pour les personnes en situation de handicap.
  • Le volontariat international en administration, le volontariat international en entreprise, le volontariat de solidarité internationale et le corps européen de solidarité (ex-service volontaire européen).

Plusieurs formules de Service Civique existent selon ce que vous recherchez. Si vous souhaitez un accompagnement optimal à chaque étape, vous pouvez échanger avec Unis Cité qui se chargera de vous épauler tout au long de la mission.

Dans le cadre d’ambassadeurs santé mentale, l’association Unis-Cité assure les missions suivantes par l’intermédiaire d’un coordinateur de projets et d’équipes :

  • Co-construction et validation des missions confiées aux jeunes.
  • Portage juridique et administratif de l’agrément de Service Civique (agrément, inscription des jeunes, relations avec l’Agence du Service Civique, Bilan…).
  • Sélection des volontaires (organisation des séances d’information, coordination intégrale du recrutement, décision du choix des volontaires, constitution des équipes dans la diversité).
  • Formation des volontaires (satisfaire les obligations de formation civique et citoyenne et préparation à l’après Service Civique), 8 jours sur la totalité du Service Civique.
  • Appui et suivi individuel du jeune volontaire dans le cadre du Projet d’Avenir (3 entretiens individuels pendant la mission).
  • Co-Identification des structures d’accueil des jeunes pouvant accueillir des interventions par les jeunes.
  • Conception, mise en œuvre, coordination et évaluation des actions d’éducation par les pairs.
  • Evaluation des impacts du projet.

 

Des promotions réparties sur différents territoires

Ambassadeurs santé mentale est présent sur plusieurs départements.

Des collectifs de 8 à 10 ambassadeurs ont été constitués et sont accompagnés pour mener à bien leurs missions.

Ce sujet est encore beaucoup trop tabou et cela est un frein aux rétablissement et à l'épanouissement des personnes en détresse psychologique

Lou

Ambassadrice sur Clermont-Ferrand

En tant qu'ambassadeur de la santé mentale, notre but et de créer des moments d'échanges agréables sur des sujets dont on parle peu et qui pourtant sont très importants dans le développement de la santé mentale d'un individu.

Les indicateurs de la santé mentale auprès des jeunes, voire même de la population générale ne sont pas bons.

Rose

Ambassadrice sur Grenoble

C’est une notion encore taboue voire inconnu pour certains. Agir auprès des jeunes permet de mettre en place des demandes plus précoces dans le cas de troubles mentaux. Ainsi, les jeunes prennent en main leur santé mentale et ont conscience des changements que cela peut impliquer dans une vie. On sait par ailleurs que la prévention est une façon de faire qui marche très bien dans d’autres systèmes et pays. Je suis très fière d’être ambassadrice. Concrètement je me sens utile par rapport aux autres et par rapport à moi-même. J’aime chaque intervention que nous faisons auprès des jeunes. J’en apprends à chaque fois un peu plus. Les connaissances sont variées malgré les tabous qui persistent encore. J’ai hâte de voir ce que cela donnera dans 5 à 10 ans.

Besoin de soutien ?

Contact par chatbot

Notre chatbot peut vous aider à préserver votre santé mentale

En savoir plus

Contact par téléphone

Fil santé jeune

0 800 235 236

Pour les 12 à 25 ans, afin de parler de santé, de sexualité, de mal-être...
7 j/7 de 9h à 23h anonyme et gratuit.

Drogues info services

0 800 23 13 13

Informations et conseils sur des problèmes de dépendances
De 8h à 2h, 7 j/7, anonyme et gratuit.

Violences numériques

3018

Une écoute, des conseils et une intervention pour les victimes de cyberharcèlement ou de violences numériques. De 9h00 à 20h00, anonyme et gratuit.

Numéro national suicide

3114

Le 3114, c'est le numéro national de prévention du suicide.
Des professionnels vous répondent gratuitement 24h/24 et 7j/7, anonyme.